Eau de pluie pour usage industriel ou collectif

Avec 500 mm à 1500 mmm de précipitions (soit 500 à 1500 litres au m²) la France est un pays régulièrement arrosé par les perturbations atlantiques et méditerranéennes. Cette eau est que trop rarement directement récupérée pour les usages humains. Pourtant la récupération de l’eau de pluie bénéficie d’un fort potentiel dans notre pays.

Principe d’une installation.

Des nuages à la cuve eau de pluie, l’installation est très simple. Après identification de la meilleure surface de récupération, généralement un toit de bâtiment, un collecteur eau de pluie assure l’alimentation d’une cuve de stockage. Régulièrement alimentée, la cuve à eau de pluie, répond à de multiples usages qui ne nécessite pas une eau potable. Le trop plein éventuel est évacué via le raccordement eau pluviale au réseau d’assainissement collectif. Simple et robuste, le dispositif est fiable et pérennise l’alimentation lors des restrictions de consommation pour cause de sécheresse.

Quels usages pour l’eau de pluie?

L’eau de pluie peut servir à l’arrosage des espaces vert, au lavage des sols et des véhicules, à l’alimentation des piscines et des toilettes, à l’alimentation des réserves de lutte contre l’incendie. Elle peut directement être impliquée dans certains process industriels. En outre, cette utilisation de l’eau de pluie peut s’inscrire dans une démarche de développement durable valorisante en terme d’image de la collectivité ou l’industriel concerné.

La pluie offre aux collectivités comme aux industriels une alternative crédible à l’eau de ville dans de nombreux domaines. Utilisée depuis l’antiquité, la récupération de l’eau de pluie bénéficie aujourd’hui de systèmes de récupération éprouvés. Une solution de plus en plus évidente pour les collectivités et industriels soucieux d’allier préservation de l’environnement et économie. Une vraie démarche de développement durable.

A lire aussi :