Pompe de surpression

La pompe de surpression est l’un des éléments clés de tout système de récupération d’eau de pluie comportant une cuve a eau enterrée ou une cuve hors-sol sans robinet.

Pompe de surpression et groupe hydrophore

La pompe de surpression va permettre à l’eau de pluie récoltée dans votre cuve de stockage d’être mise sous pression et acheminée efficacement vers votre système d’arrosage automatique, ou dans les canalisations de votre maison (alimentant une chasse d’eau par exemple). Cependant, une pompe de surpression seule ne vous suffira pas pour alimenter votre circuit de récupération d’eau de pluie. Vous avez en réalité besoin d’un ensemble de composants, également appelé groupe hydrophore, ou groupe surpresseur. Ce groupe comprend la pompe de surpression, un ballon d’expansion, un contacteur manométrique, et un filtre à cartouche. Chaque partie du groupe surpresseur pour eau de pluie joue un rôle primordial dans le fonctionnement de votre installation.

Principe de fonctionnement des différents éléments

La pompe à eau de pluie va évidemment servir à faire circuler l’eau dans le circuit. Le ballon (ou vase) d’expansion est un réservoir qui va emmagasiner une certaine quantité d’eau prête à être distribuée, maintenue sous pression par une vessie d’air. Ce ballon va jouer le rôle de tampon et fluidifier le fonctionnement de la pompe, en évitant des mises en marche et arrêts intempestifs. Le contacteur manométrique, couplé à un manomètre facilitant son contrôle et son réglage, va rendre le dispositif surpresseur totalement autonome : le système se met en marche lorsque la pression dans le circuit devient trop faible pour la distribution de l’eau, et s’arrête automatiquement lorsque cette pression remonte au-delà d’une valeur définie. Le filtre à cartouche va quant à lui éliminer les impuretés résiduelles se trouvant dans l’eau de pluie.

A lire aussi :