Réglementation du CSHPF sur l’utilisation de l’eau pluviale

La réglementation du CSHPS recommande l’utilisation des eaux de pluie à l’extérieur des bâtiments

La récupération d’eau de pluie provenant des toitures est légale en France. Il est tout à fait possible aux propriétaires d’acheter un collecteur d’eau de pluie et d’utiliser l’eau récupérée. Cependant le CSHPF (Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France) s’est prononcé sur le sujet en date du 5/09/2006 spécifiant que la récupération d’eau de pluie dans une cuve de 1000l par exemple ne devait être utilisée qu’en extérieur et qu’elle ne pouvait servir en aucun cas pour l’hygiène corporelle, la boisson, la préparation de plats alimentaires, le lavage de la vaisselle ou pour le raccordement aux WC. Seule une eau potable est autorisée pour tous ces usages domestiques.

Les craintes du CSHPF à l’utilisation de l’eau de pluie en intérieur

Que ce soit pour laver sa voiture ou arroser le jardin le CSHPF autorise cette pratique ce qui confirme les articles 641 à 643 du Code Civil. Tous les propriétaires ont donc la possibilité de posséder un collecteur d’eau de pluie pour récupérer les eaux pluviales provenant de son toit. Les craintes du CSHPF se situent au niveau des certains risques notamment de la contamination des canalisations de l’eau potable avec les canalisations de la récupération de l’eau de pluie. Effectivement si les deux canalisations ne sont pas suffisamment bien séparées, un risque de contamination peut se produire. Cette mise en garde ne reste cependant qu’une simple recommandation de la part du CSHPF et par conséquent conseille fortement dans le cas d’une utilisation de l’eau de pluie à l’intérieur de la maison de bien séparer les deux canalisations.

A lire aussi :