Filtre céramique eau de pluie

L’eau de pluie peut parfaitement être utilisée comme une source d’eau potable domestique, à condition d’être traitée d’une façon adéquate avant d’être consommée. À noter qu’en France, la législation interdit pour le moment la consommation d’eau de pluie pour des raisons sanitaires. Dans d’autres pays, comme en Belgique, elle peut parfaitement être utilisée.

Un système de filtration optimal

Parmi les méthodes efficaces permettant de potabiliser l’eau collectée par un système recuperateur d’eau de pluie, on peut citer le filtre céramique. Ce type de filtre se place directement sur l’arrivée d’eau d’un robinet. Il se présente en général sous la forme d’une cartouche céramique en forme de bougie, d’une porosité inférieure à 1 micron. L’eau en provenance de la cuve à eau de pluie passe à travers cette bougie céramique, qui empêche toutes les bactéries de passer, et n’altère en aucun cas sa composition chimique. La plupart du temps, l’intérieur du filtre céramique est garni de charbon actif, qui élimine les polluants organiques, ainsi que les goûts et les mauvaises odeurs.

Les limites du filtre céramique

La filtration sur céramique est performante, et permet d’obtenir de l’eau potable à moindre coût. C’est également un système très simple à entretenir : lorsque le débit du robinet baisse, il suffit de nettoyer la cartouche sous l’eau froide en la frottant délicatement avec une petite brosse. Cependant, le filtre céramique a ses limites : à cause de sa très faible porosité, le débit des robinets équipés est relativement faible (le remplissage d’un verre de 20 cl peut facilement prendre 20 à 30 secondes). Pour optimiser ce débit, sachez qu’il est nécessaire de placer un pré-filtre de 5 microns entre le bac à eau de pluie et le filtre céramique, afin d’éviter le colmatage trop rapide de ce dernier.

A lire aussi :