Filtration eau de pluie

De nos jours, l’eau se fait rare et on use de tous les moyens pour économiser l’eau. Il est cependant possible de récupérer l’eau de pluie, qui servira à d’autres utilisations. Comme l’eau de pluie n’est pas potable, la filtration après sa récupération reste une étape indispensable. Ci-après quelques possibilités qui permettent de purifier l’eau de pluie récupérée, avant de l’utiliser.

Le filtre à sédiments ou le filtre à cartouches ?

L’eau récupérée contient souvent des particules qui se composent généralement de poussières, des petites particules de végétaux et d’autres petits déchets. Le filtre à sédiment pour eau de pluie est une méthode efficace qui permet de recueillir les polluants présents dans l’eau récupérée. Cependant, la filtration est meilleure lorsqu’elle se fait de manière progressive : c’est l’avantage que représente le recours au filtre à cartouche pour filtrer l’eau pluviale. Cette technique consiste à utiliser un système de filtration au moyen d’une cartouche lavable qui filtre les impuretés de l’eau de pluie. Il est possible de compléter la filtration à cartouche avec un système de filtre à charbon actif pour éliminer davantage les particules polluantes et atténuer les mauvaises odeurs occasionnées par ces particules.

Nettoyer l’eau de pluie avec la micro filtration

La micro filtration constitue un autre moyen permettant de filtrer l’eau de pluie. Le système de filtration nécessite la présence d’un pré-filtre de 5 microns, d’un filtre céramique eau de pluie, d’un filtre à charbon actif et d’un compteur d’eau qui vous indiquera votre consommation afin de déterminer le bon moment pour remplacer votre filtre à céramique. Pour une filtration efficace, il est nécessaire de nettoyer régulièrement le filtre céramique, dès le ralentissement du débit d’eau de pluie réutilisée. Pour l’entretenir, il suffit de passer le filtre de la cartouche à l’eau, tout en frottant avec une brosse pour éliminer les éventuelles particules qui s’y sont accumulées.

L’osmose inverse et le stérilisateur UV

Pour obtenir une filtration ultrafine après la récupération d’eau de pluie, le système de filtrage par osmose inverse reste une des méthodes les plus efficaces pour traiter l’eau de pluie. l’osmose inverse consiste à placer deux solutions qui ne sont pas de même concentration sur chaque côté d’une membrane de filtration : l’eau franchit la membrane filtre par osmose sans retenir les sels minéraux. Cette technique permet d’éliminer jusqu’à 99 % les sels minéraux contenus dans l’eau. Il y a une autre méthode également efficace : le stérilisateur UV. Principalement recourue dans les milieux hospitaliers, cette méthode peut aussi servir à filtrer l’eau de pluie : l’eau circule à travers la chambre de traitement pour être éclairée par une lampe à UV. La stérilisation par UV permet de détruire les organismes pathogènes présents dans l’eau.

A lire aussi :