Eau pluviale

Récupérer les eaux de pluie séduit de plus en plus. Les raisons principales de cet engouement sont les augmentations constantes du prix du mètre cube d’eau mais également parce que c’est une solution écologique. Avoir un collecteur d’eau de pluie est devenu un achat intelligent.

Eau pluviale : définition

L’eau pluviale est en fait le nom que l’on attribue à l’eau de pluie une fois qu’elle a touché soit le sol soit une surface quelconque ayant pour but de la récupérer (toiture, arbre, récupérateur d’eau et bien d’autres). L’eau de pluie subit la pollution due aux gaz qui circulent dans l’atmosphère et c’est pourquoi il est déconseillé de la boire. Les caractéristiques de l’eau de pluie dépendent notamment du lieu. Ainsi, les régions situées en bord de mer ont une eau pluviale chargée en sodium et en chlorure sous l’influence maritime.

Récupérer l’eau de pluie : que des avantages !

La récupération des eaux pluviales n’a que des avantages. L’eau qui coule de nos robinets est prélevée dans les réserves d’eaux souterraines et nécessite des traitements chimiques pour être potable. Cela entraîne des coûts de plus en plus importants au fil des ans. L’eau de pluie elle, est gratuite et les installations pour la récupérer sont à des prix très abordables et sont très vite rentabilisées.

L’eau de pluie peut être utilisée pour arroser vos légumes, vos fleurs, votre jardin ou pour nettoyer votre voiture mais également pour laver le sol de votre maison et alimenter les chasses d’eau ou la machine à laver. Les économies réalisées sont donc importantes. La récupération des eaux pluviales est un geste également écologique. On préserve ainsi les nappes phréatiques.

A lire aussi :