Cout et entretien d’une installation pour la récupération d’eau de pluie

Pour minimiser le coût d’installation d’un système de récupération d’eau de pluie, il sera préférable d’envisager son achat durant la construction d’une maison afin de creuser le trou destiné à accueillir la cuve à eau lors de son terrassement.

Investir dans une installation

Le cout d’une installation pour récupérer l’eau de pluie est établi en fonction de plusieurs critères parmi lesquels la taille de l’installation mais aussi la quantité à récupérer ou le matériau utilisé pour la fabrication de la cuve d’eau. Le prix dépend également de l’utilisation quotidienne: une réutilisation de l’eau de pluie pour le réseau de la maison sera plus onéreux qu’un simple arrosage de son jardin par exemple. Modèles en béton, en fibre de verre, en polyéthylène, proposant des capacités variées: 200 litres, 500 litres, 9000 litres… Les prix oscillent de 700€ à 6.000€, prenant en compte la taille, le matériau, l’installation du récupérateur, la pompe et des filtres. Suivant la superficie du toit et la pluviométrie de la région, la taille du récupérateur varie.

Contrôler son installation

Un entretien d’un système de récupération d’eau de pluie est essentiel pour garantir la longévité des équipements et leur fonctionnement optimal. Il faudra réaliser un schéma de l’installation qui sera consigné dans un carnet d’entretien. Les tâches devront être réalisées par un professionnel agréé qui devra mentionner toutes les opérations d’entretien et de contrôle dans un carnet sanitaire avec une fréquence qui dépendra des éléments et de l’environnement:
Nettoyage toiture et gouttière: 1 fois par an
Nettoyage préfiltre: 2 à 3 fois par an
Nettoyage de la cuve: vidange et nettoyage, tous les 5 à 10 ans
Nettoyage pompe: 1 fois par an

A lire aussi :