Aides financières pour l’installation d’un récupérateur

Installer un récupérateur permet de réaliser des économies et de faire un geste écologique. Une telle installation peut bénéficier de différentes aides financières. Petit tour d’horizon de ces aides qui peuvent faire diminuer la facture de votre installation.

Une TVA réduite

Le crédit d’impot qui avait été mis en place il y a quelques années a été supprimé depuis début 2014. Cependant, il reste encore des aides financières pour l’installation d’une cuve eau de pluie. C’est notamment le cas avec la TVA à taux réduit. Si vous êtes le propriétaire d’un bien terminé depuis plus de deux ans, vous bénéficiez d’un taux de TVA à 7,5 %. Pour les autres, le taux de TVA est maintenant de 10 % à la condition que le récupérateur soit installé par un professionnel.

Autres aides financières

Dans le cas d’une installation d’une cuve 1000 litres par exemple, vous avez le droit à quelques aides supplémentaires pour la financer. Vous pouvez pour cela vous renseigner auprès de votre mairie, de votre région ou de votre départmeent. Certaines collectivités peuvent en effet participer grandement à l’acquisition de votre cuve. Sachez cependant qu’il faut toujours faire une demande avant de commencer les travaux.

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) peut elle aussi vous proposer une aide financière. Pour cela, il faut répondre à certains critères. Le logement doit être achevé depuis au minimum 15 ans à la date où est décidé l’accord de la subvention. Les revenus du demandeur sont également pris en compte.

A lire aussi :