Peut-on recycler l’eau d’une piscine individuelle ?

Que l’on ait une piscine enterrée ou hors-sol, il faut nécessairement de l’eau pour la remplir. Et la quantité est souvent assez importante. Dès lors, on ne la remplit pas plusieurs fois par an. Or, sans traitement, elle reste rarement longtemps propre. C’est pourquoi les bassins privés sont équipés d’un système de filtration et traités. Et à la fin de chaque saison estivale, une même question se pose : que faire de l’eau de la piscine quand on la vide ? Est-il possible de la recycler ? En effet, au vu de la quantité, il paraît vraiment dommage de ne pas la réutiliser et de la gaspiller. Seulement, si un recyclage est possible, il répond à quelques critères car l’eau traitée ne peut être déversée n’importe où.

Une réutilisation possible … mais à certaines conditions

Si vous avez une piscine, lorsque l’automne prend ses quartiers et que vous décidez de la vider, quelques précautions s’imposent. Si vous avez traité l’eau, elle contiendra des produits chimiques, tel du chlore, qui ne sont pas sans danger pour la nature. C’est pour cela qu’il ne faut pas la déverser dans votre jardin ou la rejeter dans les égouts. En fait, il faut la nettoyer avant d’effectuer la vidange. Ainsi, vous pouvez réutiliser l’eau pour arroser votre jardin, votre pelouse ou même nettoyer votre véhicule. Pour cela, vous pouvez vous servir d’un produit déchlorinateur qui neutralise le chlore contenu dans l’eau. De même, une semaine au moins avant de vidanger votre bassin, cessez tout traitement chimique et continuez la filtration. Cette opération vous permettra de la « dépolluer ». Avant d’utiliser l’eau pour arroser, pensez à relever son taux de chlore grâce à des bandelettes. S’il est encore élevé, patientez quelques jours.

Le recyclage, un geste écologique et anti-gaspillage

Pour pouvoir se baigner dans un bassin, l’eau est indispensable et en une grande quantité. Mais lorsqu’on décide de l’hiverner et de le vider, il faut bien déverser l’eau quelque part. En France, il est interdit d’introduire des eaux de vidange des bassins de natation dans les réseaux d’assainissement collectif. Néanmoins, des dérogations sont prévues pour les piscines privées dont les eaux peuvent être considérées comme des eaux usées domestiques. Cependant, il est essentiel de se renseigner auprès de sa commune car toutes les stations d’épuration ne peuvent accepter ces vidanges.

Mais en arrêtant le traitement à base de chlore ou en appliquant un produit déchlorinateur, vous pouvez facilement recycler l’eau de votre piscine. Si la quantité est plus importante que vos besoins (arrosage, nettoyage de voiture), il vous suffit de la stocker dans des bidons. Cela évite de gaspiller cette ressource et vous permet aussi de réaliser quelques économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *