Les bons gestes à adopter pour l’entretien votre récupérateur d’eau en hiver

Récupérer l’eau de pluie présente de nombreux avantages en vous permettant d’économiser de l’eau potable. Cet écogeste à la portée de tous s’inscrit dans une démarche écologique et économique. Si vous avez fait le choix judicieux d’installer un récupérateur chez vous, il faut néanmoins penser à veiller à son entretien, en particulier lors de la saison hivernale. Et souvent, à cette période de l’année, plusieurs questions se posent. Faut-il vider son collecteur en hiver ? Y-a-t-il un risque de gel ? Est-il toujours possible de continuer à s’en servir ? Dans cet article, nous allons vous apporter des éléments de réponse à vos questions, ainsi que des conseils pour protéger efficacement votre cuve.

Les étapes indispensables à réaliser avant l’arrivée des premiers froids

Votre système de récupération d’eau pluviale doit être protégé de manière optimale pendant la période hivernale. Avant cette saison et les premières gelées, il est impératif de vider la cuve de toute son eau.
Ensuite, il faut l’empêcher de se remplir pendant l’hiver en déconnectant le kit de raccordement ou en fermant le clapet du collecteur. Pensez également à fermer le couvercle pour éviter l’accumulation de feuilles mortes et autres déchets.
Puis, il est recommandé d’enlever tous les accessoires, c’est-à-dire les robinets, les raccords, les terminaux et les vannes notamment. Bien sûr, si vous préférez les laisser, vous le pouvez. Il s’agit simplement d’un conseil pour un entretien optimal de votre équipement. Néanmoins, dans les deux cas, il faudra faire en sorte de garder l’installation en position ouverte pour ne pas que l’eau stagne à l’intérieur.

Peut-on se servir d’un récupérateur d’eau en plein hiver ?

Pour pouvoir utiliser votre collecteur toute l‘année, y compris en hiver, il faut investir dans une cuve enterrée. Alors qu’il est vivement conseillé de vider les récupérateurs hors-sol en période de gel, ceux qui sont enterrés peuvent être utilisés, même quand il fait très froid.
Toutefois, il est possible d’utiliser un récupérateur d’eau hors-sol selon la région où vous habitez, dans le Sud par exemple où il fait plus doux que dans le Nord.
De plus, grâce aux avancées technologiques, les matériaux des citernes sont de plus en plus solides. On trouve des modèles en plastique ou en polypropylène homopolymère qui résistent aux variations de température et au gel.
En conclusion, si vous résidez dans une région où l’hiver est rude, mieux vaut vider votre collecteur. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez très bien continuer de récupérer l’eau. Et si vous avez des questions sur l’entretien, n’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *