Le jardinage écologique, qu’est-ce que c’est ? Et quels sont ses avantages ?

Il n’y a pas si longtemps, les particuliers comme les professionnels avaient tendance à utiliser (et abuser parfois) de produits chimiques pour faire pousser des plantes, fruits et légumes. On ne faisait pas non plus forcément attention à notre consommation d’eau, ce qui n’était ni économique, ni écologique. Heureusement, depuis quelques années, on assiste à un changement de méthode de culture et de jardinage. En effet, pour prendre l’exemple des particuliers, ils sont de plus en plus nombreux à jardiner de manière plus naturelle. Désormais, on ne gaspille plus les ressources et la récupération d’eau de pluie est privilégiée, notamment grâce aux citernes et autres collecteurs. Mais ce n’est pas la seule solution pour s’occuper de son jardin en prenant soin de sa santé et de l’environnement. Il existe d’autres astuces et également accessibles à tous !

Des gestes simples, du bon sens et un peu de matériel

On l’oublie souvent, mais le jardinage nécessite surtout de faire preuve de bon sens. Planter des fruits et des légumes à la bonne saison, tenir compte des conditions climatiques de sa région et de la composition du sol pour choisir ses arbres et plantations, être attentif et laisser la nature travailler.
Pour avoir un beau potager, vous pouvez par exemple acheter (ou créer vous-même) une citerne de récupération d’eau de pluie. Ainsi, vous n’aurez plus besoin de prendre l’eau du robinet, ce qui vous permettra également de réduire votre facture ! Et puis, les eaux pluviales sont parfaites pour un usage extérieur. Ensuite, pour ne plus utiliser d’engrais chimiques, vous pouvez faire du compost. Les déchets verts (branches, feuilles mortes, épluchures de fruits et de légumes, résidus de tonte …etc.) peuvent être compostés pour servir par la suite d’engrais naturels. Soit vous pouvez en faire un tas dans un coin de votre extérieur (loin des fenêtres et ouvertures si possible), soit vous les mettez dans un bac en bois. A ce sujet, sachez que certaines communes en proposent à des prix très intéressants donc n’hésitez pas à vous renseigner. Et pour un arrosage écologique, mieux vaut opter pour un système de goutte à goutte.

Evitez le gaspillage et les produits chimiques

Le 23 janvier 2015, le Parlement français a adopté une proposition de loi écologiste visant à interdire les produits phytosanitaires – herbicides et insecticides par exemple – dans les espaces verts publics dès le 1er janvier 2020 et dans les jardins privés dès le 1er janvier 2022. Dès lors, à partir de ces deux dates, ces substances seront interdites pour l’entretien des promenades, forêts et autres lieux avec de la verdure. Alors, pourquoi ne pas commencer dès maintenant et ainsi, adopter de nouvelles (bonnes) habitudes ? D’autant qu’on trouve d’autres alternatives pour un jardinage plus écologique comme des insectifuges naturels. Vous pouvez aussi disposez aux pieds de vos plantations du paillage (gazon tondu et feuilles mortes notamment). Pour l’arrosage, comme nous l’avons évoqué précédemment, une citerne de récupération d’eau de pluie est la solution idéale pour ne plus gaspiller cette ressource.
De même, en n’achetant plus de pesticides chimiques, vous ferez des économies. Idem en faisant votre compost puisqu’il peut servir ensuite comme terreau ou engrais.
Pour conclure, nous vous recommandons de laisser la nature faire son œuvre. Arrêtez tout arrosage excessif et désherbage intensif. Et gardez toujours en tête de choisir des produits durables. Finalement, c’est assez simple non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *