Faut-il arroser son jardin et ses plantations en hiver ?

Généralement, l’automne et l’hiver annoncent la trêve des activités de jardinage. Les arbres perdent leurs feuilles, la pelouse ne pousse plus et les fleurs se font rares. Tout le jardin semble s’être mis en pause. Pendant cette période de l’année, il nécessite donc peu d’entretien. C’est donc le moment idéal pour élaguer vos arbres, désherber, nettoyer les massifs, et bien sûr ramasser les feuilles mortes tombées durant l’automne. Mais vous vous demandez peut-être s’il faut arroser son espace vert en hiver, et notamment les arbustes à feuillage persistant, les plantes récemment mises en terre ou encore les potées. Sans plus attendre, découvrez quelques éléments de réponse ici.

Un arrosage nécessaire en cas de temps frais et sec

Si cette année l’hiver est particulièrement froid et sec, alors vous devez donner un petit coup de pouce à votre jardin, sans pour autant le noyer. Il faut surtout surveiller les plantes qui ont été plantées dernièrement et qui nécessitent de l’eau pour pouvoir se développer dans de bonnes conditions. Les racines étant encore peu étendues, elles ne peuvent pas puiser l’eau en profondeur. Pour savoir si l’arrosage de votre extérieur est nécessaire, contrôlez le niveau des précipitations à l’aide d’un pluviomètre. Si aucune précipitation n’est observée, alors vous pouvez arroser en priorité vos potées, puis vos arbustes persistants, tels que les buis, les rhododendrons et les ifs par exemple.

Conseils pour entretenir son extérieur et son système d’arrosage

La période hivernale est le moment idéal pour se lancer dans l’installation d’un système d’arrosage enterré ou d’un système de goutte à goutte. En effet, en l’absence d’une végétation luxuriante, vous ne risquez pas d’abîmer les plantes et leurs racines. Il convient évidemment de n’installer que les principaux conduits. En revanche, n’utilisez pas ce matériel d’arrosage pour irriguer votre jardin en hiver. L’eau qui stagnerait à l’intérieur du tuyau risquerait de geler et fissurer les conduits. Si vous en possédez déjà un, pensez à couper l’alimentation et à vidanger les canalisations. Pour arroser votre jardin, utilisez plutôt un arrosoir pour apporter de l’eau en petite quantité et en pluie fine puisqu’il vaut mieux éviter de la laisser stagner en surface. Faites-le de préférence le matin, et surtout pas le soir pour limiter les risques de gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *