Et si vous adoptiez des poules pour réduire vos déchets ?

Au quotidien, les déchets domestiques peuvent être nombreux, surtout quand on cuisine. Epluchures de fruits, de légumes, restes alimentaires sans oublier les détritus organiques du jardin … nos poubelles sont vite pleines. Et leur traitement par les collectivités coûte de l’argent et n’est pas toujours très écologique puisque cela mobilise des ressources en eau et énergie notamment. Or il existe pourtant des solutions pour réduire les déchets. On peut installer un composteur dans son jardin ou, si on aime les animaux, adopter des poules. Une option qui a été prise par quelques collectivités et communautés d’agglomération en France et par de plus en plus de particuliers. D’ailleurs, rappelons qu’il y a encore quelques décennies, à la campagne, c’était très fréquent d’avoir un poulailler.

Avoir un poulailler, une solution accessible à tous les foyers

Depuis quelques années, des communes françaises ont décidé d’agir pour réduire efficacement les déchets domestiques de leurs habitants. Parmi les différentes solutions mises en place, il y a la possibilité pour la population d’adopter des poules. Et cela semble plutôt bien fonctionner. D’autant que l’installation d’un poulailler dans un jardin n’est pas compliquée. On peut le fabriquer soi-même ou en créer un. Il faut le clôturer pour protéger les cocottes des prédateurs, prévoir un espace pour la mangeoire et l’abreuvoir et mettre à leur disposition un abri. Bien sûr, cela nécessite de se renseigner sur ces volailles mais de manière générale, sachez que c’est à la portée de tout le monde. Et en cas de doute ou à la moindre question, adressez-vous à un vétérinaire !

Ce qu’il faut savoir avant de prendre des poules chez soi

C’est bien connu, les poules mangent de tout. C’est pour cela que des communes ont souhaité proposer à leurs habitants d’en adopter afin qu’ils puissent réduire leurs déchets. Et pour l’instant, cette initiative porte ses fruits et rencontre du succès auprès des populations et villes ciblées. Cependant, cela ne signifie pas qu’il faut leur faire manger n’importe quoi. Par exemple, vous pouvez leur donner des miettes, des épluchures et du gras. Mais il ne faut pas uniquement les nourrir avec des restes alimentaires. Elles doivent avoir une alimentation équilibrée donc une ration de graines quotidienne sera nécessaire.
De même, le poulailler doit être nettoyé toutes les semaines. Il est également indispensable de laisser sortir vos cocottes et donc, de ne pas les garder enfermées toute la journée dans leur abri. Laissez-leur à disposition (même si c’est clôturé) un parcours enherbé dans votre jardin où elles pourront aller à leur guise. Sachez aussi qu’elles ne craignent pas le froid mais qu’elles aiment peu l’humidité hivernale. Alors pour éviter des infections respiratoires, pensez à isoler les parois du poulailler. Et surtout, n’oubliez jamais que la poule est un animal et a donc besoin d’un peu d’attention de votre part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *