Entretien et arrosage du jardin : pourquoi utiliser un récupérateur d’eau de pluie ?

L’eau est une ressource précieuse qu’il convient de préserver. Or, notre consommation augmente d’année en année. Heureusement, il existe des solutions pour ne pas la gaspiller. Par exemple, pour l’entretien d’un jardin, d’un potager et l’arrosage de plantes (intérieures et extérieures), on peut récupérer l’eau de pluie. Et pour cela, il suffit simplement d’installer un récupérateur. C’est le moyen le plus abordable pour la récolter et ainsi, l’utiliser au gré de ses besoins.

Un système d’arrosage respectueux de l’environnement

Cette méthode est avant tout écologique. En effet, avec ce matériel, on ne puise pas dans les nappes phréatiques. Donc, on préserve les ressources naturelles, ce qui aujourd’hui est un enjeu majeur pour nos sociétés. D’autant qu’un récupérateur permet de récolter entre 80% et 90% de l’eau de pluie qui tombe du toit. Pour l’entretien et l’arrosage d’un jardin, une cuve extérieure hors-sol est largement suffisante. Cette dernière se relie à la gouttière via un collecteur. Un trop-plein peut également s’avérer utile, surtout quand on réside dans une région assez pluvieuse afin de favoriser l’évacuation vers le réseau d’eau pluviale lorsque la cuve est pleine.
De même, il est conseillé de le placer loin des arbres pour éviter que les feuilles tombent dans le réservoir. Et surtout, l’eau de pluie est bénéfique pour les plantes car elle est légèrement acide ce qui convient aussi bien aux fleurs qu’aux légumes. Elle ne contient pas non plus de calcaire et elle est claire. En somme, même si elle n’est pas potable, elle est parfaite pour le jardin !

Une solution efficace pour faire des économies

Avec ce matériel, on peut baisser le montant de nos factures d’eau puisque, rappelons-le, l’eau de pluie n’est pas facturée. Elle est donc gratuite. Et quand on sait que les tarifs de l’eau sont de plus en plus élevés, on comprend vite l’intérêt d’avoir un récupérateur à la maison. Cela permet de réduire ses dépenses et de faire chaque année des économies. En outre, le prix de cette ressource risque encore d’augmenter car on en consomme toujours plus alors qu’elle n’est pas inépuisable.
Bien évidemment, l’achat de cet équipement représente un certain coût. Mais il s’agit d’un investissement sur le long terme. On peut le garder pendant de nombreuses années.
Enfin, pour récupérer l’eau stockée à l’intérieur de la cuve, il faut juste brancher un tuyau d’arrosage. Grâce à un récupérateur, on peut donc participer la préservation de l’environnement et ainsi, ménager les nappes phréatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *